Publicités

Mes Relations Amoureuses

Salut,
 
 Mes relations amoureuses:
Depuis que je suis petite, ma mère et mes grande-sœurs me disaient toujours que je commencerai à sortir avec des garçons qu’après avoir obtenu mon diplôme d’Etat, c.-à-d. à 18 ans. Mais quand on est adolescente, on n’écoute pas toujours les conseils de ses parents.
 
Alors, j’ai eu mon premier béguin pour un garçon qui travaillait dans le magasin qui se trouvait à côté de chez nous (on vivait encore à Lubumbashi), j’avais 11 ans à l’époque ; je ne savais vraiment pas ce que je ressentais mais quand je l’apercevais, mon cœur battait plus vite. On ne se connaissait pas bien et on ne discutait presque pas et en plus je l’évitais.
 
2 ans plus tard, on a déménagé à Bunia à cause des exigences professionnelles de mon père. Ça veut dire nouvelle école, nouveaux amis et nouvel environnement. J’ai rencontré plein de gens, mais une seule personne m’avait tapé dans l’œil mais j’étais très timide de lui adresser la parole et en plus il était une classe au-dessus de la mienne.
 
Alors, quand j’étais passé en 6ème année, on s’est retrouvé dans la même classe et on s’asseyait sur le même banc. J’avais alors 16 ans à l’époque et lui en avait 18. On était des très bons amis, on participait beaucoup dans des devoirs en groupe et il me racontait toujours des histoires (il le fait jusqu’aujourd’hui). On a entamé une relation amoureuse en cachette mais ça n’avait pas duré parce que ma mère a découvert et elle nous a interdit de nous voir jusqu’à ce qu’on entre à l’université.
 
Pour moi cette interdiction m’avait trop marqué. On a même essayé de recoller les morceaux quand on était à l’université mais je n’ai pas eu la force et en plus j’avais peur de décevoir ma mère une deuxième fois.
 
2 ans après, j’ai commencé à flirter sur internet avec un ancien ami turc, on a commencé à discuter à propos des relations et j’ai accepté d’être sa copine mais ce n’étais vraiment pas très sentimentale pour moi. Quand il est venu à Kinshasa pour le travail, il a commencé à me taquiner et me faire des propositions malsaines alors je l’ai largué.
 
Apres lui, il n’y a eu personne jusqu’aujourd’hui je suis toujours célibataire et fière de l’être. (Quoique j’en assez aussi alors peut-être cette année, je vais trouver mon âme-sœur)
Et voilà mes histoires un peu dingue,
Merci,
 
Love,
Esther

 

Blog

Publicités

esthalisha View All →

Bienvenue sur mon site et passez un bon moent en découvrant des recettes, des impréssions sur les produits de beauté, la musique, la mode et aussi le voyage!!!!!
Je m'appelle Mbabazi Isingoma Esther.
Merci d'être passer,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :